ReprésentationS
Accueil du site > Hacked by NRVAX > L’environnement politique et économique des échanges européens dans le domaine (...)

Emmanuel Wallon

L’environnement politique et économique des échanges européens dans le domaine du spectacle vivant

Conférences à l’Académie Vaganova de Saint-Pétersbourg, avec le concours de l’Institut français.

lundi 30 mai 2011, par EW

Séminaire d’Emmanuel Wallon (professeur de sociologie politique à l’Université Paris Ouest Nanterre/La Défense) à Saint-Pétersbourg, du lundi 30 mai au vendredi 3 juin 2011, de 10h à 14h.

Programme des séances

1) 27 pays, 27 systèmes ? Les politiques culturelles dans le cadre national

Introduction : Est/Ouest, un clivage dépassé dans les arts ? L’Europe comme espace économique, construction politique, champ culturel, continent imaginaire.

- Tendances libérales et traditions interventionnistes : les États européens face aux arts.
- Tutelle administrative ou décision collégiale : les modes d’attribution des aides publiques.
- La répartition des compétences culturelles : centralisme, décentralisation, régionalisation, fédéralisme.
- Les modes de gestion des services culturels : régie directe, autonomie budgétaire, concessions, délégations de service public.
- Les acteurs culturels : administrations d’État, collectivités territoriales, fondations, mécènes, organisations professionnelles, syndicats, associations, individus.
- Approche comparative : France, Allemagne, Royaume-Uni, Italie, Pologne.

2) Les arts de la scène dans la construction européenne : des « scènes peu communes »

- L’Union européenne, un marché commun des biens et des services : après le charbon et l’acier, le lait et le blé, la culture et les médias ?
- Les étapes et les instances de la politique communautaire : présidence, conseil, commission, parlement.
- Les initiatives culturelles du Conseil de l’Europe.
- Des fonds structurels (FEDER, FSE, FEOGA) aux programmes culturels (Culture, Média).
- Le développement des réseaux professionnels, leur influence sur les résolutions et directives.
- Les ressources : relais d’informations, études statistiques, organismes de conseil (Labfor Culture, Compendium, CIRCLE, Relais Culture Europe).
- Les « capitales culturelles de l’Europe » : compétition, désignation, réalisation, évaluation.
- L’harmonisation du droit social, fiscal, du travail et de la propriété intellectuelle ; ses applications au spectacle vivant.
- Les obstacles à la circulation des spectacles, des compagnies, des artistes-interprètes : disparités juridiques, déséquilibres financiers, barrières linguistiques, règles de sécurité, attentes des publics, mobilité des programmateurs.

3) La diversité des modes de production : des échanges inégaux ?

- La valeur des œuvres et le prix des spectacles : de l’appréciation subjective à la mesure objective.
- Les sources de financement : subventions, investissements, recettes propres, apports en industrie ou en nature.
- Les partenaires : institutions publiques, entreprises privées, associations locales, compagnies indépendantes.
- Les modèles de fonctionnement des établissements de spectacle : masses artistiques permanentes, obligations de production, capacités d’accueil, répertoire et saison.
- La programmation des festivals : laboratoires ou vitrines, de la spécialisation à l’éclectisme.
- De la production à la diffusion : la construction d’une tournée internationale.
- La diplomatie culturelle et les organismes officiels de soutien à l’import et à l’export ; quelques exemples : Institut français, Goethe Institut, British Council, Instituto Cervantes, Instituto Camões, Centre Wallonie-Bruxelles.
- Les contrats de cession, de préachat, de coréalisation, de coproduction, de commande.
- Les résidences de création, les pépinières de jeunes artistes, les bourses de recherche.
- Les modalités du partenariat : études de cas.
- Le travail coopératif : réseaux informels (IETM), généralistes (Culture Action Europe, PEARLE, Interarts, Association européenne des festivals, Trans Europ Halles, Fonds Roberto Cimetta), spécialisés (Union des théâtres d’Europe, Convention théâtrale européenne, Theorem [1998-2006], Danse Bassin Méditerranée, Opéra Europa et RESE0, Conseil européen de la musique, Chemins du baroque, Association européenne des conservatoires, Fédération européenne des chorales, Prospéro, Circostrada, etc.).

4) Disciplines, genres et secteurs : approches thématiques

- Le théâtre et les arts associés : de l’édition à la représentation, de la traduction au surtitrage.
- Musique classique : l’orchestre en voyage et l’invitation au concert.
- Jazz, rock, techno, variétés, musiques actuelles et traditionnelles : le spectacle à l’ère de la mondialisation et de la numérisation.
- Danse classique : des échanges majoritairement encadrés par les institutions.
- Danse contemporaine : une circulation tous azimuts.
- Opéra : des maisons mondialisées pour un art global ?
- Arts du cirque, arts équestres, arts de la rue, théâtre itinérant : une contrebande artistique.
- Spectacles pluridisciplinaires : les attraits et les risques du métissage esthétique.

5) La formation et la carrière des professionnels : compétences et convergences

- Artistes ou intendants ? La conception des fonctions de direction dans les établissements européens.
- Profession administrateur : pluralité des expériences et variété des compétences.
- L’accompagnement des petites structures du spectacle vivant.
- Le rôle croissant des intermédiaires : agents, managers, traducteurs, interprètes, médiateurs.
- L’implication des professionnels dans l’élaboration des politiques : vers la codécision ?
- La structuration des enseignements artistiques supérieurs : hautes écoles, académies et conservatoires, universités, écoles attachées à un théâtre ou à un ballet, classes de maîtres.
- Les filières de formation au management culturel : universités, fondations, écoles de commerce, cours privés.
- Éducation permanente et formation continue : organismes publics et professionnels.

Conclusion : Les perspectives d’échanges entre les formations européennes d’administration du spectacle.

P.-S.

- Visiter le site de l’Académie Vaganova.

- Consulter les bibliographies à la rubrique Documentation.

- Télécharger le programme du séminaire en PDF ci-dessous.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0