Hacked by Wlinturn and Mctryk
Accueil du site > Publications > Education artistique > 1ère Université de l’éducation artistique et culturelle

Rapport de synthèse et propositions

1ère Université de l’éducation artistique et culturelle

Les 25 et 26 septembre 2014 à La Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon

samedi 6 février 2016, par EW

Rapport de synthèse et propositions de la 1ère Université de l’éducation artistique et culturelle (EAC) organisée par le Ministère de la Culture et de la Communication avec le concours de l’Observatoire des politiques culturelles et en partenariat avec La Chartreuse - Centre national des écritures du spectacle, les 25 et 26 septembre 2014 à La Chartreuse, Villeneuve-lès-Avignon.

Établi par l’Observatoire des politiques culturelles le 25 mars 2015, ce rapport a été communiqué aux participants par le ministère de la Culture le 19 janvier 2016.

Présentation

Le ministère de la Culture et de la Communication a souhaité la mise en place d’une rencontre ouverte aux professionnels concernés par l’enjeu de l’éducation artistique et culturelle (acteurs publics au premier rang desquels les collectivités territoriales et les services déconcentrés des ministères, acteurs culturels, acteurs éducatifs, fédérations d’éducation populaire, etc.).

Cette rencontre a été organisée – par le ministère de la Culture et de la Communication, avec le concours de l’Observatoire des politiques culturelles et en partenariat avec La Chartreuse-Centre national des écritures du spectacle – à Villeneuve-lès-Avignon les 25 et 26 septembre 2014 sous la forme d’une Université de l’éducation artistique et culturelle. Conçue comme un temps de réflexion et de production collectives et participatives, elle a poursuivi un triple objectif : l’approfondissement d’une culture partagée, la formation des acteurs, l’évaluation et la mise en perspective d’orientations générales et de situations concrètes.

Cette première Université de l’éducation artistique et culturelle, qui a réuni 130 participants , a porté sur la coopération et le partenariat, problématique centrale dans le développement de cette politique publique et principe fondateur de l’éducation artistique et culturelle à l’échelle nationale et territoriale.

À partir de ce thème, l’université s’est organisée autour de trois axes :
- Gouvernance et complémentarités dans les politiques d’éducation artistique et culturelle : quels nouveaux cadres de coopération ?
- Formation, ressources et information dans le champ de l’éducation artistique et culturelle : quels besoins, quelle organisation ?
- Construction des parcours d’éducation artistique et culturelle

Chacun des axes a été abordé dans deux ateliers parallèles comptant près d’une vingtaine de personnes venant d’horizons différents : représentants de structures culturelles (spectacle vivant, patrimoine et musées, bibliothèques, arts visuels, architecture…) ou de corps de métiers (enseignants, artistes, médiateurs, professionnels des secteurs sociaux et culturels, éducation populaire…), représentants de collectivités (DAC ou élus), représentants du ministère de la Culture et d’autres ministères, délégations académiques à l’action culturelle, chercheurs, représentants du Haut Conseil de l’éducation artistique et culturelle, représentants d’associations…

Les échanges en atelier se sont déroulés sur près d’une journée et demie, encadrés par deux animateurs qui ont eu en charge d’introduire l’atelier en situant la problématique et en présentant la méthode de travail. Ils ont aussi eu pour rôle d’organiser les échanges dans chacun des groupes. Un rapporteur a également été désigné dans chaque atelier pour produire une synthèse des débats. De cette manière, six synthèses ont pu être recueillies ; elles constituent le matériau sur lequel s’appuie le présent rapport.

Le choix des organisateurs a été de proposer une méthode de travail participative, favorisant l’implication de chacun et sa contribution active à la réflexion et à l’élaboration de propositions. La consigne donnée dans chaque atelier a été d’élaborer un état des lieux de la problématique, un bilan des avancées dans le domaine et des difficultés rencontrées, une mise en perspective d’orientations générales et de situations concrètes et enfin d’élaborer des propositions.

Les ateliers ont démarré par un tour de table de présentation brève des participants qui a déjà conduit certains à formuler des questions particulières qu’ils souhaitaient voir aborder au cours de l’atelier. L’organisation de la participation a été laissée au choix des animateurs. Certains ont mis en œuvre des méthodes de forum ouvert avec des moments d’échanges en sous-groupes, d’autres ont privilégié un débat général structuré à partir de thématiques proposées par les animateurs. Tous les groupes ont souligné la qualité des échanges, de l’écoute et l’intérêt réciproque des participants.

Pilotage de l’Université de l’éducation artistique et culturelle : Ministère de la Culture et de la Communication, Département de l’éducation et du développement artistiques et culturels (DEDAC), avec l’appui de l’Observatoire des politiques culturelles.

Coordination et formalisation des propositions : Observatoire des politiques culturelles
- Jean-Pierre Saez, directeur
- Samuel Périgois, chargé de recherche

Rédaction de la synthèse des débats :
- Françoise Liot, maître de conférences en sociologie à l’Université de Bordeaux 3

Conseil scientifique :
- Marie-Christine Bordeaux, maître de conférences en sciences de la communication à l’Université Stendhal Grenoble 3 ;
- Emmanuel Wallon, professeur de sociologie politique à l’Université Paris Ouest Nanterre.

Ce rapport s’appuie sur les synthèses d’ateliers réalisées par :
- François Deschamps, directeur général adjoint de la Communauté de l’agglomération d’Annecy, chargé de la culture et des sports, directeur des affaires culturelles ;
- Sylvia Girel, sociologue, maître de conférences-Hdr, Aix-Marseille Université ;
- Nadia Inoubli, chargée des échanges sportifs, culturels et scientifiques à l’Office Franco-Allemand pour la Jeunesse (OFAJ) ;
- Nathalie Montoya, maître de conférences à l’université Paris-Diderot Cyrille Planson, rédacteur en chef de La Scène ;
- Marie-Sylvie Poli, professeure en communication et en muséologie à l’Université d’Avignon et des Pays de Vaucluse, chercheure au Centre Norbert Elias.

Les ateliers de l’Université de l’éducation artistique et culturelle ont été animés par :
- Marie-Christine Bordeaux, maître de conférences en sciences de la communication à l’Université Stendhal Grenoble 3 ;
- Jacqueline Broll, conseillère éducation artistique et culturelle à la DRAC Rhône-Alpes ;
- Jean-Gabriel Carasso, directeur de L’Oizeau rare ;
- Arnaud Chiomento, responsable du service éducation de la ville de Feyzin et secrétaire national Rhône-Alpes de l’Association nationale des directeurs de l’éducation des villes ;
- François Lajuzan, directeur des affaires culturelles de la ville de Tournefeuille, Haute-Garonne ;
- Françoise Liot, maître de conférences en sociologie à l’Université de Bordeaux 3 ;
- Laurence Loeffel, inspectrice générale de l’Éducation nationale ; Isabelle Milliès, conseillère éducation artistique et culturelle à la DRAC Provence-Alpes-Côte d’Azur ;
- Martial Pardo, directeur de l’école nationale de musique de Villeurbanne ;
- François Pouthier, directeur de l’IDDAC, agence culturelle de la Gironde ;
- Marine Rigeade, responsable de l’Observatoire de la lecture publique au service du livre et de la lecture, Direction générale des médias et des industries culturelles, Ministère de la Culture et de la Communication ;
- Emmanuel Wallon, professeur de sociologie politique à l’Université Paris Ouest Nanterre.

P.-S.

Télécharger le rapport intégral en PDF ci-dessous.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0