ReprésentationS
Accueil du site > Recherche > La fonction critique dans les arts de la scène

Journée d’étude

La fonction critique dans les arts de la scène

Lundi 3 mars 2014, de 10h à 18h à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense

vendredi 7 février 2014, par EW

Dans le cadre de son programme transdisciplinaire "La critique comme création", lancé avec le concours du Labex Arts H2H, l’Équipe de recherche en Histoire des arts et des représentations (HAR/EA 4414) de l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense a le plaisir de vous inviter à la

Journée d’étude sur "La fonction critique dans les arts de la scène"

Lundi 3 mars 2014, de 10h à 18h

à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Salle Reverdy (rez-de-chaussée du bâtiment L)

Scènes de la critique

« La critique comme création » : un programme triennal et transversal Alors qu’elle s’est déployée sur un très large spectre, embrassant les genres les plus variés sur des supports multiples, étendant son autorité de la presse à l’université et de la chronique à l’expertise, la critique semble avoir perdu de son tranchant depuis la fin des années 1970. Les polémiques suscitées par des mouvements novateurs ou des œuvres singulières paraissent assourdies par rapport aux débats enfiévrés qui ont rythmé l’histoire des arts, de la querelle des Anciens et des Modernes aux manifestes de Cobra ou des nouveaux réalistes, du jeune théâtre ou de la Nouvelle Vague. Et pourtant, dans leurs œuvres aussi bien que dans leurs procédés et leurs discours, les artistes contemporains sont nombreux à se réclamer des paradigmes d’une pensée critique nourrie par l’histoire, les sciences sociales et la philosophie.

La pluridisciplinarité constitutive de l’équipe de recherche HAR lui permet d’aborder ce paradoxe sous ses deux angles : théorique et pratique. Pour mieux explorer le champ de la critique, elle a lancé un programme étalé sur trois années universitaires, de fin 2013 à fin 2015, en impliquant ses partenaires du Labex Arts-H2H à travers des journées d’étude, un séminaire public et un colloque international débouchant sur une publication scientifique.

De la chronique théâtrale à la critique performative

Le théâtre mue, sa critique évolue. En se professionnalisant tout au long du XXe siècle, elle a joué un rôle déterminant dans l’affirmation de la mise en scène comme un art autonome et la reconnaissance de la représentation comme un phénomène complexe impliquant la participation des spectateurs. Elle a veillé sur la naissance et la croissance du théâtre public, assisté à l’essor des festivals, découvert des artistes, des textes ou des techniques venus d’ailleurs. Elle a regardé la scène s’ouvrir à d’autres arts, qu’il s’agisse d’une danse échappant à toute tutelle, de marionnettes ou de disciplines du cirque revendiquant leur propre espace. Elle a vu les plateaux se transporter vers des halles et des fabriques, voire s’élargir aux dimensions d’une ville entière.

Passée des gazettes aux quotidiens et des revues généralistes aux publications spécialisées, elle a migré vers les sites et les blogs de la galaxie numérique. Ses critères et ses outils ont changé aussi, non seulement sous l’effet de modes fluctuantes ou d’idéologies déclinantes, mais encore au contact des études savantes. Quel que soit son cadre d’exercice, la critique dramatique doit surtout s’analyser elle-même pour élucider ses rapports à des processus de création qui remettent aujourd’hui en cause la clôture de la scène, la classification des arts, la séparation du réel et de la fiction, la définition des genres, sinon la notion d’œuvre elle-même. C’est à cette condition qu’elle peut s’avérer performative, comme les objets mouvants qu’elle s’efforce d’appréhender.

Journée d’étude

La fonction critique dans les arts de la scène

Lundi 3 mars 2014, de 10h à 18h

à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Salle Reverdy (rez-de-chaussée du bâtiment L)

Programme

9h30 – Accueil des participants.

10h-10h30 - La critique en chantier : les enjeux de la recherche sur les rapports entre écriture critique et création théâtrale.

• Emmanuel Wallon, professeur, université Paris Ouest : « Mondaine, politique ou savante : la critique dramatique entre la chronique et la glose ».

• Christian Biet, professeur (IUF), codirecteur de HAR, université Paris Ouest : « Théâtralogie : tendances et tentations de la critique universitaire ». • 10h30-13h - La mutation des espaces de la critique dramatique de 1900 à nos jours : journaux, revues, laboratoires, séminaires, sites…

• Chantal Meyer-Plantureux, professeure, université de Caen : « Profession critique : une approche socio-historique du Syndicat de la critique, 1880-1945 ».

• Marco Consolini, professeur, et Romain Piana, maître de conférences, université Paris 3 Sorbonne nouvelle (Groupe de recherche interuniversitaire sur les revues de théâtre) : « La spécialisation de la critique dramatique dans les revues au cours du XXe siècle ».

• Léa Valette, doctorante, université Paris Ouest : « Retour sur/à la critique engagée : Esprit, Les Temps Modernes, La Quinzaine littéraire, 1964-1981 ».

• Julie de Faramond, docteure, université Paris Ouest : « Travail théâtral, ou la théorie au prisme de la pratique ».

• Jean-Pierre Han, critique dramatique (Frictions) : « Fuite des formes et distance critique dans le temps des revues ».

• Alice Carré, doctorante, université Paris Ouest (revue en ligne Agôn et site Au Poulailler) et Caroline Châtelet (Agôn), critiques dramatiques : « Navigation scénique : brève revue des critères et usages de la critique en ligne ».

• Marie-José Sirach, critique dramatique (L’Humanité), présidente du Syndicat de la critique, discutante. 13h-14h : Déjeuner (buffet sur place) 14h-16h : À nouveaux objets, nouveaux concepts ? Les outils de la critique disciplinaire à l’épreuve des plateaux.

• Laetitia Dumont-Lewi, doctorante, université Paris Ouest (ATER, ENS-Ulm) : « La critique du comique prête-t-elle à rire ? »

• Marielle Pélisséro, doctorante, université Paris Ouest « La notion de performance, fourre-tout théorique ou outil de connaissance élargie ? »

• Bojana Bauer, doctorante, université Paris 8 : « La critique chorégraphique peut-elle penser en termes dramaturgiques ? »

• Yassaman Khajehi, doctorante, université Paris Ouest : « La classe n’est pas morte : présence de Tadeusz Kantor dans la genèse d’une critique du théâtre d’objets ».

• Éric Vautrin, maître de conférences, université de Caen : « Hors-cadres : laisser une œuvre se déterminer. L’exemple du groupe de recherches sur le Théâtre du Radeau ».

• Bruno Tackels, chef du pôle recherche au département des écoles supérieures d’art et de la recherche à la Direction générale de la création artistique (ministère de la Culture), discutant.

16h-18h : Des œuvres pensantes à la pensée "artiste" : l’incorporation de la fonction critique dans les processus, les dispositifs et les discours de la création scénique.

• Pauline Le Boulba, doctorante, université Paris 8 : « La critique performative en danse contemporaine ».

• Anne Gonon, docteure, université de Bourgogne, chargée des études et de la recherche à HorsLesMurs : « Spectateur impliqué, actant, participant... Quelle critique des spectacles activés par le public ? »

• Jean-Michel Guy, ingénieur de recherche au ministère de la Culture, auteur, metteur en scène et spécialiste de cirque : « La critique de cirque sur le fil ou la position du funambule ».

• Hervé Joubert-Laurencin, professeur, université Paris Ouest (coordinateur du projet « Traverser Bazin ») : « Théâtre et cinéma : trafics entre deux critiques ».

• Antoine de Baecque, professeur, et Tiphaine Karsenti, maître de conférences, université Paris Ouest, discutants.

Coordination scientifique : Emmanuel Wallon

Entrée libre sur inscription auprès de Julie de Faramond - j.defaramond@noos.fr

Buffet offert sur place pour le déjeuner (participation à préciser lors de l’inscription).

Accès à l’Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Par le RER ou le train : la gare Nanterre-Université, ouvrant directement sur le campus, est desservie par la ligne A du RER (direction Saint-Germain-en-Laye, à quelques minutes des stations La Défense, C. de Gaulle-Étoile, Auber, Châtelet-Les Halles, Gare de Lyon) et par la SNCF (à 15 mn de la gare Saint-Lazare).

En voiture, l’entrée du campus se trouve à cinq minutes de la Défense en venant de Paris, ou de l’A 89 en venant de la banlieue. Un parking gratuit est ouvert 24h/24h à proximité du bâtiment L (qui abrite le Département des Arts du spectacle, le Théâtre Bernard-Marie Koltès et la salle Reverdy).

En taxi, indiquer l’adresse suivante : Université Paris Ouest Nanterre La Défense : 1, Allée de l’Université, 92000 Nanterre. Renseignements sur l’itinéraire : 01 40 97 72 00, www.u-paris10.fr.

• Voir le plan du campus à la rubrique Enseignement.

Les membres de diverses disciplines de l’équipe de recherche HAR, ses partenaires du Labex Arts H2H, les collègues des universités Paris 8 Saint-Denis, Paris 3 Sorbonne nouvelle, Paris-Diderot, les doctorants, chercheurs et étudiants de toutes universités, ainsi que des écoles supérieures d’art dramatique et autres écoles supérieures d’art sont cordialement invités. Les théoriciens et praticiens de la critique, de même que les artistes du théâtre, de la danse, du cirque et les professionnels de la scène sont également les bienvenus.

Cette journée d’étude connaîtra des répliques dans les autres domaines artistiques couverts par les travaux de l’équipe HAR au cours de l’année 2014. Les sites de HAR et du Labex Arts HEH pourront publier certaines contributions écrites par la suite.

Transdisciplinaire, l’équipe de recherche HAR repose sur un dialogue entre l’histoire, l’histoire de l’art, les recherches théâtrales, cinématographiques et esthétiques. Fondées sur les concepts et techniques de figuration, de représentation et de performance du Moyen âge à nos jours, les études éclairent les liens intimes qui unissent approches théoriques et enjeux pratiques. Codirection : Christian Biet et Ségolène Le Men.

Histoire des arts et des représentations (HAR/EA 4414)

Université Paris Ouest Nanterre La Défense

200 avenue de la République – 92001 Nanterre Cedex

Site : http://har.u-paris10.fr

P.-S.

Voir le programme en ligne sur les sites de l’Université Paris Ouest Nanterre et de l’équipe de recherche en Histoire des arts et des représentations.

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0